AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le froid et notre abri en dur (maison)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
GingerFox
Admin
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 31
Localisation : Bourges (Centre)

MessageSujet: Le froid et notre abri en dur (maison)   2013-03-29, 05:31

Je vis dans une zone de carrières, ou le soleil est brûlant l'été, mais le climat continental rend les hivers... "mordants" on va dire Laughing -7 en moyenne "cool", jusque -15°C facile le jour (et j'imagine moins la nuit... en température absolue et non ressentie) affraid La morve se solidifie direct au bout du nez lol!
Pour moi pauvre normande, pour qui -4°C est "hyper glacé", l'hiver ici c'est la toundra! On marche dans la neige jusqu'aux genoux, le vent à -20°C ressenti oblige à se rouler dans 3 ou 4 épaisseur, cagoule, doubles-gants, etc etc... C'est splendide mais aussi dur physiquement, il ne faudrait pas se retrouver bloqué dehors trop longtemps inactif (blessé...).

Pour supporter ce froid glacial sur du long terme, un abri chaud et confortable est indispensable.


Les murs

Les murs de notre maison sont anciens (entre 400-300 ans, et après-guerre, mais imitation des premiers, pour les derniers) Ils sont "à triple épaisseur", l'extérieur et l'intérieur en pierre, le milieu en terre et paille hachée avec des petits moellons pour donner de la solidité à l'ensemble.
Nous n'avons besoin d'aucune isolation (surtout PAS dedans) Les murs sont isolés au milieu et forment 2 masses thermiques, dedans et dehors. Dehors, le mur reste juste en dessous du point de gel, de par son inertie. Dedans, le mur stocke de la chaleur (chez nous on ouvre les fenêtres 30min, on referme, et les murs réchauffent la pièce en quelques minutes seulement) Ce qui donne cet effet "magique", c'est l'isolation au milieu des murs. Elle permet à l'extérieur de ne pas geler (contrairement aux murs en parpaing) tout en laissant un maximum de la chaleur dans la partie la plus intérieure de la maison.

Le confort hydrique est aussi super important, et avec ces murs naturels qui respirent, il n'y a jamais d'humidité excessive dans les pièces. Selon la température la terre laisse passer plus ou moins de vapeur d'eau dedans/dehors. L'hiver, c'est très plaisant car la vapeur de la respiration ne se dépose que peu sur les fenêtres (actuellement simple vitrage!) mais exsude dehors tranquillement...

Les fenêtres et ouvertures

Nous sommes encore en simple vitrage, avec des huisseries d'après-guerre (magnifiques, en chêne!)
Nous allons refaire nos huisseries, mais pas de façon "classique". Déjà, le prix est prohibitif, et en plus l’efficacité est très moyenne sur le long terme, car les "gaz neutres" entre les épaisseurs de vitre s'évaporent, et au bout de 5 ou 10 ans il n'en reste rien... Bref cher pour pas grand chose Wink
Nous allons poncer soigneusement pour arriver presque au bois, puis remettre des vitres de 4mm (actuellement 2mm) dont certaines opacifiées (côté route...) Puis nous allons installer des cadres (comme ceux pour l'encadrement des tableaux!) portant un autre jeu de vitres 4mm. Ces cadres seront fixés sur des charnières, sur l'intérieur des fenêtres, permettant de les ouvrir (pour nettoyer) et de les fermer. L'ensemble sera repeint soigneusement, de façon à sembler "naturel" rendeer
Ce "double vitrage norvégien" (traditionnel chez eux, c'est sur un site de bricoleurs "autonomes" norvégiens que j'ai trouvé cette idée) aura un rendement légèrement moins bon qu'un industriel, mais sera beaucoup plus durable et facile à entretenir.
Des petits trous percés dans l'huisserie (cachés), reliés à l'espace entre les 2 vitres, et rempli de desséchant (silicate... les petits sachets qu'on trouve dans un peu tout, sacs à main, aliments secs...) permettront d'éviter toute humidité entre les 2 vitres. D'ailleurs ce desséchant se régénère facilement: un coup sur un endroit chaud (dessus de poele, four.. sans brûler!) et l'humidité s'évapore du silicate. Le sachet est prêt pour un nouvel usage! Very Happy

A l'extérieur, nous avons des volets en bois "classique", et nous avons le projet de les améliorer pour en accentuer la protection hivernale (et estivale d'ailleurs) Smile
Sur la face intérieure, des petits clous seront plantés un peu partout, puis un cadre (carton recouvert de plastique probablement) sera mis tout autour du volet... De la mousse expansée sera alors coulée et lissée dans la forme ainsi créée et cloutée. Une fois l'affaire solidifiée, il suffira de faire du cosmétique: ponçage, puis peinture de la même couleur que le reste des volets. La surface lisse finie sera tout à fait discrète. (PS: oui, la mousse expansée, c'est KKbeurk, mais c'est pas cher et c'est un isolant qui ne pourrit pas...) On espère que cette couche d'isolation en plus permettra de garder quelques calories en rab' dans la maison l'hiver, quand il fait vraiment froid dehors (et que le froid rampe par les ouvertures)

A l'intérieur, nos fenêtres sont décorées de jolis voilages, mais ce qui importe ce sont les doubles-rideaux. Cette couche d'isolation est super efficace, en gardant le frais qui passe (inévitablement) de dehors comme "collé" à la fenêtre (au lieu qu'il aille geler toute la pièce).
Actuellement, nous avons des rideaux "classiques", achetés dans le commerce... J'ai le projet de les améliorer en les doublant (au moins) avec un tissu en laine, voire avec du l'isolant réflectif pris entre les 2 épaisseurs de tissu (une, visible, décorative et assortie à la pièce, comme un rideau du commerce par exemple... l'autre, tournée vers la fenêtre, moins esthétique mais isolante , comme du drap de laine...)

Chauffage

Selon la forme de la maison (découpée ou pas...) et les préférences des habitants, plusieurs chauffages sont possibles et soutenables: poêle avec bouilleur et radiateurs, poêles turbo, poêles de masse...

Chez nous nous avons actuellement un poêle "turbo" (de récup) et des petits chauffages électriques (qui nous saignent...) en appoint.
Nous avons décidé de faire un système mixte, avec 2 poêles de masse pas trop gros (un assez gros dans la pièce principale, et un plus petit dans la pièce la plus éloignée de la première...) et des mini-poêles dans les chambres pour un max de confort thermique (capables de brûler les plus petits bois, mais aussi du charbon, des briquettes de combustible diverses... ils ne gaspillent rien et apportent quelques degré bien agréables en hiver, quand malgré un chauffage à 20°C dans la salle il fait 17 dans une pièce où on reste statique/dévêtu...) Un mini-poêle avec "baignoire de masse" sera créé pour notre plus grand plaisir dans la salle de bain (chuuut, projet encore top secret...) clown

Les poêles de masse auront des bouilleurs reliés par thermosiphon au ballon d'eau chaude de la maison.

Orientation et captation passive

Si toutes les techniques pour garder et générer de la chaleur sont bonnes à appliquer, il faut savoir que la nature, même en plein hiver, offre de l'énergie solaire. Il suffit juste de savoir la capter!

Ainsi la face sud-est de notre maison est équipée d'une serre, et en plein hiver, sans aucun chauffage, avec des vitres brisées, il n'y gèle jamais!
Les réparations auront lieu cet été, et nous comptons par la suite rajouter une "galerie" de serres sur toute la longueur de la maison (côté sud-est), afin de capter un max des rayons du soleil. En été, les toits (vitrés) seront couverts de plantes grimpantes pour faire de l'ombre, et les trappes d'aération ouvertes... L'hiver cette grande surface de captage, qui réchauffera les murs en pierre derrière, nous permettra non seulement d'avoir de la chaleur et de la lumière gratuite, mais aussi de faire pousser des plantes fragiles, ou hors saison. I love you

Et enfin...

Si, comme moi, et malgré toutes vos installations de chauffage/d'isolation, vous êtes un "c_l-gelé", que vos doigts livides sont toujours glacés car vous avez "du sang de navet" jocolor pensez que la façon de se vêtir (surtout lorsqu'on est en statique) est importante.
Une tenue d'intérieure (ou plusieurs), douce et moelleuse, comme un ensemble en polaire, et/ou une longue robe de chambre moletonnée, des chaussettes... mais aussi l'usage d'une bouillotte (pour asurer à vos pieds frigorifiés une douce chaleur) permettent de ressentir un grand confort.
Pour ma part je ne comprends PAS comment il est possible de vivre sans bouillotte! lol! Quand on revient du dehors, quand on est devant l'ordinateur, quand on fait de la couture, quand on lit, quand on a mal quelque part... on se serre contre sa bouillotte et tout va mieux sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://autrement-mieux.forumactif.org
LaMouette

avatar

Messages : 673
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 68
Localisation : Moulins (Allier)

MessageSujet: Re: Le froid et notre abri en dur (maison)   2013-03-29, 09:36

Plein de bonnes idées. +1 pour ne pas changer les fenêtres, aucune fenêtre moderne ne peut rivaliser pour la longévité et, une fois rafistolées, munies de bourrelets et de survitrages, elles tiennent la comparaison avec les trucs modernes hors de prix.
Mon cher et tendre a fait des mesures, thermomètre laser et caméra thermique, qui sont édifiantes. Je vais lui conseiller de venir mettre son grain de sel dans ce sujet Wink

_________________
Ô toi, lecteur anonyme, si cette publication a eu l'heur de te plaire, sache qu'un petit commentaire me réjouirait le cœur...
Revenir en haut Aller en bas
http://lalaineetmoi.canalblog.com/
GingerFox
Admin
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 31
Localisation : Bourges (Centre)

MessageSujet: Re: Le froid et notre abri en dur (maison)   2013-03-30, 22:53

Oui, je serais vraiment intéressée pour connaître l'efficacité de mes "bricolages" (survitrage maison, volets améliorés...)<br>On va aussi couvrir nos serres non pas en polycarbonate du commerce (hors de prix) mais en "tuiles de bouteille". <img src="http://illiweb.com/fa/i/smiles/icon_biggrin.png" smilieid="1" border="0"> On va installer ça en double-épaisseur, et j'aimerais bien connaître l'efficacité de la chose!<br>
Revenir en haut Aller en bas
http://autrement-mieux.forumactif.org
rsfbxl

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 52
Localisation : BRUXELLES

MessageSujet: Re: Le froid et notre abri en dur (maison)   2013-09-12, 08:48

Tiens un petit lien supplémentaire sur comment fabriquer soi même son DOUBLE VITRAGE

http://www.habitation-autonome.com/2007/11/fenetre-double-vitrage-fait-maison.html

Et depuis février tu en est où ?
Revenir en haut Aller en bas
rsfbxl

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 52
Localisation : BRUXELLES

MessageSujet: Isolation des fenêtres d'autres solutions   2013-09-17, 10:45

Sinon il existe également le survitrage et le double vitrage inséré.
Perso j'ai opté pour la seconde solution et depuis 7 ans je m'en félicite Very Happy 
Cela a un coût mais bien moindre que le remplacement complet des châssis;

Survitrage
Qui consiste à placer un second vitrage, monté sur un cadre à charnière et fixé sur la fenêtre d'origine.

Double Vitrage Inséré
Le simple vitrage d'origine est enlevé puis remplacé par un véritable double vitrage.

Le double vitrage est d'abord inséré dans un cadre réalisé sur mesure, et prend la place du verre d'origine.

ATTENTION ces solutions augmentent le poids global de votre châssis et donc la charge que devront supporter les charnières du châssis.
Assurez-vous qu’elles soient solides, solidement fixées dans les huisseries et que celle-ci soit en bon état.
Sinon, alors que vous aviez laissez votre fenêtre ouverte, vous aurez la surprise de celle-ci par-terre, les charnières arrachées de la partie fixe du châssis par le poids. (cas vécus par votre serviteur Embarassed   )

Ci-joint un lien commercial qui présente le Survitrage et l’ Double Vitrage Inséré

http://survitrage-isolation.com/index.html
Revenir en haut Aller en bas
LaMouette

avatar

Messages : 673
Date d'inscription : 14/03/2013
Age : 68
Localisation : Moulins (Allier)

MessageSujet: Re: Le froid et notre abri en dur (maison)   2013-09-17, 16:40

Chez nous ce sont des survitrages et, dans un logement voisin, sur les deux fenêtres d'une même pièce, l'une changée pour une fenêtre isolante (l'ancienne fenêtre était irréparable) et l'autre restant d'origine avec un survitrage, une caméra thermique n'a montré aucune différence. Edifiant.

_________________
Ô toi, lecteur anonyme, si cette publication a eu l'heur de te plaire, sache qu'un petit commentaire me réjouirait le cœur...
Revenir en haut Aller en bas
http://lalaineetmoi.canalblog.com/
GingerFox
Admin
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 11/02/2013
Age : 31
Localisation : Bourges (Centre)

MessageSujet: Re: Le froid et notre abri en dur (maison)   2013-09-19, 17:07

Ici on va faire un survitrage avec châssis ouvrant, pour pouvoir nettoyer éventuellement. Côté huisseries de base, on a des huisseries en chêne quasi "pétrifié" (post 2nde guerre mondiale - du lourd, solide, avec 3 charnières -surdimensionnées- par côté de fenêtre) On n'a donc pas peur d'un manque de solidité.
Mais bon comme je suis seule à faire les travaux, et que je suis assez mal depuis plusieurs mois... ça n'avance pas fort. Je me contente de faire ce que je peux (pâte à bois, plâtre, ponçage léger... et puis les travaux domestiques qui ne se font pas seuls non plus)
Revenir en haut Aller en bas
http://autrement-mieux.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le froid et notre abri en dur (maison)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le froid et notre abri en dur (maison)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre belle famille:Souricette maison
» NOTRE DAME-de-THERMIDOR
» mini album maison : les pages de notre amitié
» Nous somme entrain d'acheté notre maison.
» MES SAVONS NATURELS FAITS MAISON de Michèle Nicoué Paschoud

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autrement... mais mieux ! :: Risques :: Mesures à prendre-
Sauter vers: